Le nouveau BMO est arrivé !

Publié le par Claire Pallière


Le nouveau BMO est arrivé et vous n'allez pas le croire : rien n'a changé!

Le maire en photo à toutes les pages ou presque, (24 photos sur 32 pages) en grand, en petit, en net, en flou...
Un joyeux mélange d'événements passés et à venir ...ou très lointains: les marchés de Noël en mai!!!!, le même directeur de la publication , monsieur Nectoux qui n'est plus élu...
Rien à dire, on est dans la continuité, personne ne sera dépaysé!

Dans les villes voisines, dont les maires ont été élus au premier tour avec des scores enviables, le bulletin municipal officiel est paru depuis longtemps déjà, faisant une place
à la présentation et à l'expression des élus d'opposition.

A Saint-Mande, où la victoire n'a pas été éclatante, la volonté d'apaisement est annoncée dans la deuxième partie de l'éditorial après une diatribe à l'arme lourde sur les différents opposants. Je pense y avoir le privilège des meilleurs procès d'intention!
Mes proches me rassurent en me disant que personne ne lit cette prose indigeste!

Reste que la mandature s'annonce sous le signe d'une mise à l'écart complète de l'opposition : aucun poste hormis ceux qui sont exigés par la loi, aucun rendez- vous organisé entre le maire et les élus d'opposition, des propos déplacés et agressifs en conseil à l'égard de nos deux conseillères ...

Voilà un bulletin municipal, payé par 100% des contribuables, qui s'adresse à 22% des Saint-Mandéens!
On lira avec intérêt le texte de l'AMF (Association des maires de France) ci-joint , qui souligne les entorses aux règles élémentaires de la démocratie dés ce début de mandature. Décidément rien n'a changé!
Claire Pallière

Commenter cet article